• Les passions, fruit de réflexion _ Mars 2018 #32

    Après un article sur l'amour, nous partons sur les passions pour le projet Eklabugs. Le titre m'est venu de l'incroyable idée d'un sujet sur la culture des fruits de la passion. J'avais réellement prévu de porter mes recherches dessus. Ayant écrit sur l'amour à la session précédente, parler des passions semblait... répétitif - bien qu'amour et passion soit sémantiquement différents.

    Cependant, lors d'un de mes cours, nous en sommes venus à parler des passions. Comme pour la session précédente, une question me fait changer d'avis !

     

    ______________________

     

    "Pourquoi aimes-tu cela ? Car c'est ma passion"

    Question et réponse presque similaires, cela semble surprenant. Interrogeons-nous donc dessus.

    Tout d'abord, la question en "pourquoi" est souvent mal vue, car elle reflète une sorte de remise en question forcée,   une impression de jugement. En somme, il peut s'agir d'une question blessante. Bien entendu, aucune généralité n'est à faire : tout dépend du sujet, du ton utilisé, etc...

    La question est dont un premier problème, puisqu'elle peut bloquer l'autre. Cependant, si la question peut sous-entendre une remise en question, pourquoi l'interrogé ne le fait pas ?

    Une explication que le professeur a donné est que la passion empêche la communication et/ou le dialogue. Si nous faisons ou aimons quelque chose par passion, nous le justifierons par ce terme de "passion", sans remise en question ou explication supplémentaires. Placer une activité ou autre en tant que passion nous empêche à nous, nous qui répondons, de voir au-delà de ce que cette passion nous apporte.

    On reste sur nos positions, et ne permettons pas un échange argumenté. Pourtant, discuter sur ce que l'on aime et justifier de ce que cette passion nous apporte n'a rien de négatif. Au contraire, on peux se poser des questions fortement intéressantes et qui nous apprendrons bien plus que ce que l'on pensait.

     

    Alors, pourquoi est-ce ta passion ?

     

    Souvent une passion n'est pas anodine, comme dit précédemment, elle nous est, théoriquement, bénéfique.

    Pour certains, pratiquer leur passion les aide, cela peut en devenir une nécessité pour extérioriser. Là est ce sur quoi je veux parler : une passion peut nous aider à avancer. Bien plus qu'un divertissement, la passion permet une libération qui nous permet de nous surpasser.

    Tout simplement.

    La passion nous permet d'aller au delà de nos limites, de nous découvrir, mieux nous comprendre. On se délègue de nos artifices, de ce qui nous empoisonne et, on respire avec une nouvelle fraicheur.

    Être capable de coucher sur papier nos émotions alors que se livrer aux autres nous fait peur, avoir un jeu d'acteur incroyable alors que la timidité nous accable, s'entrainer dans un sport alors que nous sommes tentés par la flemmardise

    Être tout ce que nous ne sommes pas devant les autres : nous-même. Oublier nos peurs, enlever nos masques, et osez.

     Pourquoi est-ce ta passion ? Car j'ose être qui je suis, et délaisse le jugement.

    ______________________

     

    Et toi, qu'est-ce que ta passion t'apporte de beau dans la vie ?

    J'ai donné mon point de vue, et comme toute opinion est bonne à nuancer, que penses-tu de ce que j'ai dis ? Es-tu en accord, en désaccord ? As-tu des éléments à ajouter ? Qu'aurais-tu écris à ma place ?

    J'essaie de lancer le "débat", si je puis dire. Je pense qu'il s'agit d'un sujet assez vaste pour qu'on puisse chacun se creuser la tête, d'où le titre ! Avant que nous ne passions à table, déguste ton fruit !

    ______________________

    Eyael_
    Projet Eklabugs : Déchaîne mon cœur

    Ella!
    { Eklabugs } Les passions un de nos aspect de notre personnalité 

    Mimicat
    Eklabugs # 32 : Passionnément passionnée

    Sname
    [Eklabugs] Passion sneakers

    #Yuki
    Eklabugs - Mars 2018 | Passion voyage

    Sarah Nenty
    Eklabugs 32 : Top des 10 couples les plus passionnels

    Décaféine
    [Eklabugs] Une petite étude des passions

    Gaellah
    Fan & Passion

    ______________________


  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Mars à 10:38

    Je ne pense pas que les gens aillent aussi loin dans leur réflexion, c'est peut être le problème. Une passion, c'est une passion. Quelque chose qu'on aime faire.

    J'aime écrire, ça me permet de m'évader, d'imaginer des choses que je ne pourrais jamais vivre dans la réalité. C'est mon imagination qui travail. C'est ma passion parce que j'aime ça.

    Même si comme tu l'as dis, ce sont deux choses différentes, c'est quand même lié, non ?

    2
    Vendredi 30 Mars à 22:48

    Je suis tout à fait d'accord avec ta seconde partie, c'est exactement ce que je ressens à travers la musique, autant quand je la joue, lorsque j'essaie de m'évader, de m'exprimer plus que je ne peux le faire habituellement, que quand je l'écoute qui peut me susciter des émotions, me transporter autre part. 

    3
    Dimanche 1er Avril à 03:06

    Oh la la, comme j'ai aimé lire ton article et qu'est-ce que j'en ai appris des trucs. Franchement chapeau bas, un article comme je les aime, instructif mais qui nous laisse poursuivre la réflexion. Ce qui me plait d'autant plus que moi dans le mien, j'ai abordé la passion au sens négatif (même si j'ai terminé sur le côté positif qui rejoint un peu le tien : moi j'ai parlé de transcendance, toi de dépassement ce qui est un peu la même chose, notion spirituelle en moins).

    Curieusement ce qui m'a le plus interpellée dans ton article, ce n'est non pas ton point de vue sur la passion mais ton explicaiton sur la connation de la question. Effectivement, ça saute pourtant aux yeux et ça va m'être extrêmement utile dans mon travail sur moi car justement ça me rend toujours dingue quand on me demande pourquoi pas forcément sur une passion mais sur certaines choses et maintenant je comprends que c'est parce que ce sont des choses sur lesquels je ne veux pas me justifier. Enfin on n'a pas à se justifier de rien auprès des autres mais il est intéressant pour soi, pour avant de savoir pourquoi on refuse de se questionner sur certaines choses. C'est sans doute là où il y a un travail à faire (sans pour autant donner des explications à autrui). Merci donc à toi. Toujours un plaisir de te lire.

    4
    Mercredi 11 Avril à 00:23

    Petite réponse bien tardive mais, petite réponse quand même !

    Gaellah :

    Si, beaucoup le font, voire vont encore plus loin ! J'aurais pu, mais manque de temps et d'inspiration pour faire une suite. Après, chacun a sa propre réponse, c'est pour cela que je propose une sorte de "débat"/"discussion" en fin d'article :)

    Pour l'amour et la passion ce qui les différencient, à mes yeux, sont la notion d'attachement sentimental et/ou affectif et l'admiration portée.

    Lorsque l'on aime quelqu'un, on a un sentiment qui germe en nous et on s'attache à cette personne, on souhaite une certaine proximité, etc... Lorsque l'on est passionné de quelqu'un, on peut prendre cela comme de l'admiration, qui peut devenir assez "maladive", si je puis dire. On n'y voue pas de sentiment amoureux. Pour qu'il aie un sentiment amoureux, il faut la notion d'autre, comprendre que l'autre n'est pas nous. Quand on est passionné, on ne se pose pas nécessairement la question de ce que l'autre peut penser du moment que cela nous satisfait.

    En résumé :
    amour → prendre en considération l'autre
    passionner → oublier que l'autre ne fait pas parti de nous
    C'est un résumé assez grossier.

    Ensuite, lorsqu'on aime quelque chose, cela semble être plutôt léger comme affection. Par contre, lorsqu'on est passionné de quelque chose, on y voue une admiration active - on la travaille, la cultive. Pour le coup, lorsqu'on aime, on ne se sent pas directement concerné. Par contre, lorsqu'il s'agit d'une passion, on se sent directement concerné puisque cela fait "parti de nous".

    Bon, c'est ma vision des mots, et j'avoue ne pas trop m'être penchée sur des définitions plus claires. Donc, je peux m'être trompée. En gros, je ne prétends pas avoir raison en disant cela :)

     

    Sname :

    Et les sneakers te permette-elle de t'évader dans d'autres lieux ? :p Les passions ont ce pouvoir de nous emporter là où on ne s'y attend pas vraiment - puisque cela contraste avec nos "habitudes".

     

    Eyael :

    Commentaire posté un 1er avril, cela m'a tout l'air d'être farci à l'eau de mer (humour !). Je suis ravie que mon article t'aie plus, et puisse t'aider à avancer ! Pour la partie du "pourquoi", j'ai repris une partie de mon cours me disant que ça collait bien avec l'article - et j'aime bien incorporer mes cours à ce que je fais dans ma vie (des petites blagues, faire des articles ou taquiner les gens avec - c'est ludique) - et, je trouve ça cool qu'en plus de servir l'article, il obtienne une double fonction en servant aussi les autres :)

    5
    Samedi 14 Avril à 18:42

    Désolé je vais pas te lancer dans un débats puisque je suis parfaitement d'accord avec tout ce que tu as écrit là.

    C'est impressionnant le nombre de personnes qui aiment quelque chose pasque c'est "leur passion". A chaque fois j'ai envie de leur demander: "mais encore?". C'est pas une réponse ça!

    Comme tu as déjà lu mon article tu sais que j'ai décris ce sentiment d'être enfin moi même, d'oublier le regard de l'autre donc je vais éviter de te faire un pavé pour ne rien dire!

    En tout cas j'adore ton article!

    6
    Mercredi 18 Avril à 12:38

    Oh... Comme c'est triste... *snif* *snif*

    Tout à fait, il est important de discuter de nos passions et de nos préférences. Il faut partager nos ressentis, émotions, etc...

    Oui, j'ai vu ça. Au final, c'est un truc qui est revenu dans 2-3 articles, même si ce n'est pas la même formulation ou le même terme ! Je comprends bien :p

    Merci beaucoup ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :