• Sensation passive

    L o r s q u ' e l l e   e n   a   r ê v é ,

    U n e   s e u l e   p e n s é e  :

    L e   r e t r o u v e r

    P o u r ,   d e   n o u v e a u ,   l e   r e g a r d e r .

     

    L'illusion...
    L'odeur...
    Le souvenir, la frayeur...
    La passion...

     

    T o u t   y   é t a i t .

    E l l e   l e   s e n t a i t ,

    C o m m e   s i   t o u t ,   e n   c e   m o m e n t ,  s e   d é r o u l a i t ,

    A   s o n   g r a n d   r e g r e t .

     

    Car cela n'est qu'une sensation...

    Tsunn.

    ______________________

    Un poème plutôt ancien, que j'avais publié sur mon ancien blog Un, deux, trois, soleil. Mais, le considérant comme l'un de mes petits chéris, je voulais le garder bien au chaud sur ce blog. Ceci est la seconde version d'un de mes poèmes très mal écrits, et je trouve ma réécriture plutôt réussi. Un jour, j'y mettrai peut-être la première version, pour que vous puissiez comparer.

    Parfois, on a du mal à se détacher de la version de base. L'originel est bien plus long, et c'est au bout de plusieurs tentatives que je me suis dis "tant pis, j'fais comme je veux", et j'ai abouti à la version ci-dessus.

     

    Quand vous écrivez ou réécrivez,
    arrêtez de vouloir respectez les obligations que vous vous imposez et
    employez les mots que vous voulez !


  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Avril à 08:01

    Je ne connais pas la version originale, mais celle-ci est bien ! C'est intriguant, assez spécial, j'aime le jeu sur la mise en page :') C'est très flou ("L'illusion... L'odeur..." etc) mais je suppose que c'est volontaire. J'aime beaucoup le titre "Sensation passive" Après, si tu veux mon avis, il faudrait peut-être étoffer la partie centrale - peut-être avec des mots creux, mais l'étoffer quand même - si tu veux que le lecteur se fasse une image mentale. Parce que "L'odeur", par exemple, tu ne la caractérises pas... Je sais que tu veux que cela reste flou, mais en fait tu peux la caractériser en la laissant floue, en utilisant des mots qui en apparence veulent dire quelque chose, mais en fait ne disent rien... Bon, je ne trouve pas d'exemple là, tout de suite, mais c'est comme la poésie de Mallarmé, tu vois ?

    En tout cas, la petite morale que tu donnes à la fin de ton article m'a fait réfléchir... Tu sais, il y a une histoire de SF qui me tient à coeur et que j'essaye de réecrire depuis des années ? Je crois que je vais suivre ton conseil et me laisser aller plutôt que de m'imposer des normes qui m'enserrent :')

    2
    Mardi 10 Avril à 22:56

    Je la posterai, la version originelle ! :) D'ailleurs, je voulais la mettre sur cet article. Je pensais avoir enlevé la publication programmée pour me laisser le temps de le faire, mais j''ai mal pensé puisque la mise en publique a été effectuée. :p

    Oui, c'est très flou. Et, je ne sais pas si "détailler"/caractériser" dans le milieu est une bonne idée. En soit, le fait qu'il y aie peu d'éléments ajoute une certaine rapidité de lecture (et je pense que la mise en page doit aussi jouer un rôle dedans). Ajouter du contenu,même si la lecture est rapide, rallongerai le temps. Peut-être que détailler dans la partie avec les lettres espacées serait mieux, c'est à méditer ! (Je suis partie du principe que la partie centrale était la partie avec les lettres collées)

    Mais, je réfléchi à réécrire encore une fois ce poème, car certaines formulations me turlupinent. Du coup, je pourrais aussi en profiter pour y intégrer ta proposition :)

    Exactement ! C'est le bon état d'esprit et je suis ravie que cette petite morale puisse être utile ! Parfois, il faut entendre ou lire un conseil pour l'appliquer - alors qu'on pouvait le connaître. J'ai prévu d'ajouter quelques notes à mes poèmes ou textes, que ce soit pour donner de plus amples explications sur l'écrit en question ou pour y ajouter un petit conseil, comme sur celui-ci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :