• silence

    De chaque matin
    Sur un chant de feuille
    Agenouillés, respirant leur thym
    Sanglant, désarrimé de son recueil
    Fugaces et hostiles sont les lutins
    A vagabonder dans la clairière
    Entre vent et bruyère
    Sur un tas d'os restituant leurs prières
    Enchainant un requiem des plus fragiles
    A la perte de leur graciles
    Compagnons perdus depuis longtemps
    Sous un linceul, d'iris, de blanc et de blond.

    di_26082018
    tsunn


  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Août à 12:39

    C'est vraiment bien écrit !! Bravo Tsunn !! :)

    Mais je n'arrive pas bien à déchiffrer le sentiment qui se dégage du poème...

    2
    Lundi 27 Août à 15:12

    Merci, merci !!!

    Moi non plus, à vrai dire. J'ai surtout écris ce qui me venait à l'esprit en essayant de garder une certaine cohérence dans l'univers des personnages. En somme, les lutins sont en deuil et chante des prières puis, il y a un homme et, ils les observent et craint les lutins, car ces derniers peuvent se révéler très agressifs.

    Le "sanglant, désarrimé de son recueil", fait référence à ce fameux homme observateur et le reste aux lutins qui pleurs la perte des leurs, mais sont très méfiants et hostiles envers les inconnus.

    Au départ, le poème devait être plus grand mais je ne savais pas quoi raconter, donc je l'ai achevé là. Si je l'avais continué, peut-être qu'un sentiment se serait dessiné plus clairement entre les lignes, I don't know x')

    3
    Lundi 27 Août à 15:47

    Ah oui d'accord, c'est assez complexe surtout que j'avais senti un sentiment de tristesse (ça ok) et de nostalgie (je pense que c'est pas tellement ça au vu de ce que tu viens de me dire ^^').

    Si tu ne savais pas quoi écrire, c'est pas grave, peut-être c'était mieux de s’arrêter là parce que sinon ton poème aurait pu être moins bon si l'inspiration ne venait plus :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :