•    Dix minutes sans pleurs, dos accolé au canapé, le tic-tac de l’horloge, les gouttes d'eau dans l'évier. Le temps s'écoule, la patience se dissout. A point d'heure est attendue l'arrivée des deux parents biscornus. Le tremblement dans le choix, la rythmique du pouls, l’abstinence, l'hésitation. Le premier glissement, un allé simple dans le tréfonds.

    Les traits s'affaissent, la tristesse s'y lit, le temps s'efface, le huit-clos débute entre soi et soi. Qui du retour ou du départ gagnera ?

    Ressasser ses craintes, rester en condamnation, marcher sous des coquilles d’œuf, l'échiquier brisé sous les pieds. La vie ne ressemble en rien à un jeu. Depuis longtemps cette vision avait abandonné son esprit. La vie est notre seule mémoire, et notre seule once d'espoir. Indécodable des souvenirs qui nous échappent, modifiable à chaque instant des émotions qui nous submergent. Indéchiffrable des surprises qui s'y profilent, pourtant "Le meilleur moyen de prédire le futur est de le créer" écrivit Peter Drucker.

    Alors, il fallait partir, loin de cette maison endormie sous sa couverture de nuage, perlée d'étoile, veillant à ne renfermer aucun cauchemar. Le calme. Elle respirait d'une sérénité, dont les bruits ne vinrent la troubler. Le réfrigérateur ne bourdonnait pas, les radiateurs ne pleuraient pas, et les bruits parasites jouaient à cache-cache avec le silence. Mais c'en était trop.

    Debout, sans détour, tout a volé. Un carnet, un stylo, des vêtements. Tout, sans exception, a volé dans l'élan de la précipitation, et dans cet enfer d'organisation improvisée, la valise peina à se boucler. Trop à prendre, trop de sentiments à emprisonner dans un si petit bagage. Les coloriages entres amis, les vieux cadeaux dans l'oubli, des poèmes, photos et quelques larmes. Une explosion. D'un coup. Une explosion de pleurs. Si violents qu'ils vous étranglent, que vous ne parvenez plus à respirer. Entre deux cris étouffés, on respire, pour repartir dans nos sanglots. Et plus on s'efforce de se calmer, plus ils reprennent en vigueur, nous engloutissant dans un vide sans personnalité. Et ainsi, sans rien à ajouter, tout pouvait commencer.

    Tout s'enchainait harmonieusement, alors que la décision était aussi spontanée qu'imprévisible. En sortant par la porte de derrière, emportant sa vie pour en rejoindre une nouvelle, le temps dans une main, les souvenirs dans l'autre. La porte s'ouvre, s'engouffre le temps futur, une nuit sans chaleur, ni vent froid. Une inspiration. Une expiration. Un pas en avant, puis le second.

    "Partons."

     

     _________________________________________________________

    Texte écrit pour un concours, dont le thème était :
    "Vous avez 10 minutes précisément pour faire vos valises avant de devoir partir. De vous enfuir parce que vous êtes en danger. Que prenez-vous ?"

     Voici les textes des autres participants : Carotte-sama - Mad hatter


    2 commentaires
  • Bien le bonjour à tous ! Le blog reprend du service... en réalité, le service est présent seulement quand un nouvel article pour le projet eklabugs sort, ce qui limite pas mal l'animation du petit blog.

    Mais, là n'est pas la question, et je me rends compte que poster un article dans l'accueil seulement quand j'ai un service à demander, est un peu égoïste. Du coup, je vous propose de parler de ce qui vous rend joyeux ! Voilà.


    2 commentaires
  •            Le thème de ce mois-ci est "l'orientation', vaste sujet étant donné qu'il existe une myriade l'orientation. Cela est le principal atout, car cela permet une diversité des articles mais, cela peut tout aussi bien rendre le choix de sujet difficile.

    Lien vers eklabugs : http://eklabug.eklablog.fr/
     

               La grande question est donc vers quoi s'orienter pour cet article ?

    Déjà vers ce qui nous touche, nous préoccupe, ce avec quoi nous avons envie de partager et parler.
    Si votre grande question est "que vais-je faire plus tard", parlez donc de votre orientation scolaire, voire professionnelle.
    Mais, si votre plus grande passion est de partir à l'aventure, expliquez-nous des bases l'orientation ("spatiale", je ne sais pas comment cela s'appelle réellement).

    Si vous n'avez pas d'idées, comme moi, utiliser le mot à votre guise afin de tourner autour du pot.

               Comment orienter l'avis des gens vers un avis positif pour cet article ?

    Très clairement, il faut les passionner, les envouter, les charmer !!! Il faut qu'ils trouvent votre point de vue intéressant et pertinents, voire que vous ayez un point de vue tellement global que n'importe qui aurait l'impression que vous supporter son avis ! Cela tient du miracle mais en nuançant votre opinion avec subtilité et finesse, vous pourrez trouver votre compte.

    La démarche à suivre n'est pas la plus simple, mais il faut l'accepter et avancer !

     

               Pourquoi faire un article aussi vide de sens ?

    Principalement, par manque d'inspiration et, paradoxalement, car je voulais faire un article "original". Avec ce thème, j'ai matière à faire, mais force est de constater que j'ai eu du mal... et bon, l'originalité, ça repart et ça revient ! Faut-il encore avoir un bon sens de l'orientation pour la retrouver (hahahahahhahahahahahahahahha)

     

    C'est donc la fin de cet article, je vous invite à aller voir ceux des autres !

     Ella!

    { Eklabugs } L'orientation

    Eyael_
    Projet Eklabugs : Tous les chemins mènent à Orion

    Gaellah
    Le Chemin de l'Orientation

    Sname
    [Eklabugs] Orientation (2): comment trouver sa voie? 

    Enavres*
     Eklabugs #30 - Orientation

    #Yuki
    Eklabugs - Janvier 2018 | Orientation (2)


    6 commentaires
  • Après avoir zappé quelques treize sessions d'Eklabugs, si mes comptes sont bons, je reviens pour cette 28ème session. Étant donné que je reprends doucement du service, les personnes qui verront cet article vont se demander qu'est-ce que Eklabugs ?

    Pour faire simple, il s'agit d'un petit évènement, où chaque mois, des blogueurs vont faire un article sur le même thème. La 28ème porte sur la musique et je vous laisse découvrir en détail Eklabugs, avec cette adresse : http://eklabug.eklablog.fr/

     

    Entrons maintenant, dans le vif du sujet, la saveur chaude, la viande bien saignante, bref ! Le cœur de mon article : son contenu. Parmi toutes les entrées en matières pour entamer ce sujet, j'ai décidé de parler d'un genre musical en particulier. La liste des genre que j'écoute est bien trop longue... et puis, la détermination des genres musicaux est un sujet bien trop complexe. Supposément intéressant mais complexe, avant tout.

    Voici venu le temps
    Des rires et des chants
    Sur cet article charmant
    Je vous ai mis l'air dans la tête, c'est trop méchant

    Voici venu le temps de parler de ce fameux genre. C'est un mystère ! C'est une devinette ! C'est une énigme !Que dis-je, c'est une énigme ? C'est un casse-tête !

    Le K-ROCK ou Korean Rock, est un genre de rock originaire de Corée. La Corée (du Sud ou du Nord) est un pays limitrophe de la Corée (du Nord ou du Sud). Leurs histoires commencent en... Excusez mes diversions, mais avec la mer du Japon, juste à côté, difficile de ne pas divaguer !

    Le K-Rock est bel et bien originaire de Corée du Sud. D'après le Wikipédia anglo-saxon sur ce sujet, ce genre serait apparu dans les années 1950 avec Shin Jung Hyun. Comme les informations sont très limités, je ne vais pas tout traduire et paraphraser. De ce fait, ci-dessous une musique de ce fameux Shin Jung Hyung !

    Vous vous en doutez certainement, je n'ai pas découverts ce genre d'un coup, d'un seul. Premièrement, j'écoute du rock. Deuxièmement, j'écoute de la k-pop. Troisièmement, j'avais entendu parlé du K-rock et je voulais découvrir de quoi il s'agissait.

    Contrairement aux nombreuses musiques de rock - sans distinction spécifique de sous-genre - le k-rock est assez calme et doux. Il en ressort une certaine ambiance que l'on ne retrouve pas dans les musiques "rock" que j'écoute d'ordinaire. On s'éloigne de la puissance vocale et forte habituelle. Ce n'est que mon point de vue, et je suis loin d'être une spécialiste dans le domaine.

    Je me doute bien, que le rock en général, ou le k-rock, ne sont pas des genres qui correspondent à tout le monde. Mais, je pense qu'il est intéressant de découvrir les musiques venant de Corée, autrement qu'en écoutant de la K-Pop.

     

     

    Il existe, bien entendu, des musiques un peu plus dynamiques, et des musiques un peu moins agréables. Mais pour votre culture générale, vous pourrez ainsi épater petits et grands lors de  vos repas de famille en leur faisant découvrir un genre musical asiatique méconnu du publique occidentale. Vous ravirez leurs oreilles de nouvelles sonorités et agrémenterez leur playlist d'un tout nouveau genre ! Vous allez permettre l’expansion musicale à la seule force de votre partage généreux et chaleureux ! N'oubliez pas de ne pas mettre vos coudes sur la table et de parler après avoir ingurgité ce que vous aviez dans la bouche !

    나중에 보세요! ( = Na-jung-e bo-se-yo! = A plus tard)
    Et si toi aussi, tu veux terminer ton commentaire avec une salutation coréenne, ce lien est fait pour toi : clique ici !

     PS : mon ancien blog où j'avais posté mes précédents articles est en hors-ligne, les liens dans le blog Eklabugs et et dans les articles des autres participants renvoyant à mes articles sont des liens morts.

    Mon petit retour n'est pas bien consistant (comme avant :D) mais j'essaierais, dans le futur, de prendre un peu plus le temps sur la rédaction des articles !

    Articles des autres participants :

    ∞ Lila ∞
    Un p'tit tour au Conservatoire ? {Eklabugs}

    Ella!
    Le monde de la musique

    Eyael_
    Projet Eklabugs : Et la musique fut

    Gaellah
    Les bruits de la nuit 

    Nienor
    [Eklabugs] Musique !

    Enavres*
    Eklabugs 28 : Vielle à roue et puissance de la musique

    Sname
    [Eklabugs] Musique maestro! 

    #Yuki
    Eklabugs - Novembre 2017 | Capsule temporelle


    6 commentaires
  • Bonjour et voici, j'ai fais une nouvelle déco pour le blog, plus sympathoche que le précédent. Rien de bien folichon, mais ça reste plus joli que ce qui faisait office de thème, précédemment.

    Si par hasard quelqu'un passe par là : connaîtriez-vous une aimable personne pouvant subvenir à mon besoin qu'est la création d'un header ?

    Bien entendu, je donnerais les informations nécessaires, yé né soui pas stoupide !!! >_<


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires